Ma commande (0)
ACCUEIL NOUS CONTACTER ADHERER MON COMPTE
NOUS SUIVRE Facebook Instagram
Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'AinCinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain

Réalisateurs amateurs

Imprimer Envoyer la fiche par email Partager sur facebook

          • Joseph Page

          • « C’est moi qui vous remercie du fond du cœur de m’avoir permis de faire un peu revivre mon cher Papa. »
            Ainsi s’est exprimée Françoise Janvier, la fille aînée de Joseph Page, après une rencontre avec des membres de la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain chargés de faire le portrait de son père :
            « un personnage fascinant, à connaître, pas ordinaire, très présent à la famille. »

            En effet, Joseph Page (1918-2005), horloger bijoutier à Bourg-en-Bresse, fut parallèlement à ce métier de haute précision qu’il pratiqua toute sa vie, un amoureux de l’image.
            « Mon père, je le vois tout le temps avec sa caméra, tout le temps, tout le temps. »

            Passionné de photographie puis de cinéma- après avoir fabriqué lui-même sa première caméra- il lui consacrera l’essentiel de ses loisirs, filmant, à partir de 1942, sa famille, ses proches, sa ville et ses environs (La Dombes, Le Revermont), ses lieux de vacances (Ardèche, Bretagne, Camargue etc.) s’essayant même parfois à fabriquer des scénarios et à les mettre en scène.

            Mais, à côté de ces « films de famille », d’autres films témoignent de son insatiable curiosité :
            « il n’arrêtait pas, il se déplaçait tout le temps »
            Et de sa grande disponibilité :
            « il n’hésitait pas à quitter sur le champ son établi d’horloger sur appel d’un chef de chantier lui signalant l’imminence d’une opération technique particulière à immortaliser ou l’appel d’un gynécologue lui signalant l’imminence d'une césarienne ».
            En effet, on peut trouver dans ses réalisations :
            - plusieurs films sur la reconstruction de ponts pour le compte des Ponts et Chaussées,
            - plusieurs films sur des gestes précis d’obstétrique pour un ami directeur de maternité soucieux d’approfondir la formation des sages-femmes de la clinique,
            - des images aériennes de Bourg, depuis un avion qu’il avait appris à piloter
            - des images de Brou sur demande de la Conservatrice du musée
            - le suivi d’un flacon de sang de son recueil à sa conservation et à son utilisation, à la demande du centre de transfusion sanguine de Beynost etc.

            « Personnage hors norme, il a fait énormément de choses, et chaque fois, il va très loin, au bout. »

            Joseph Page, qui avait quitté l’école à 14 ans pour apprendre le métier d’horloger auprès de son père fut tout au long de sa vie un autodidacte.
            Son caractère particulièrement curieux, ses compétences, intellectuelles, manuelles, techniques, sa capacité créatrice, lui vaudront d’acquérir des connaissances approfondies dans de très nombreux domaines : philosophie, astronomie, histoire, archéologie sculpture etc. et parfois même d’inventer des machines liées à ses sujets d’investigation comme un utéro-tensiomètre, ancêtre du monitoring. Ce foisonnement d’idées, d’échanges, de créativité habite le cinéaste. Voir les films de Joseph Page, c’est découvrir une région, une époque, à travers les choix esthétiques d’un homme ouvert et talentueux.



          • Joseph Page
Avec le soutien de :
Soutiens
Mécènes
Groupama
Suivre la Cinémathèque surFacebookInstagram

Recevoir la lettre d’informations

OK

Le Téléphérique
12 bis Route d'Annecy
74290 Veyrier-du-Lac
04 50 23 51 09
contact@letelepherique.org

Mentions légales

Conditions générales de vente

Appels d'offres

Recrutement

En partenariat avec
Partenaires
 
Partenaires
 
Powered by diasite