Ma commande (0)
ACCUEIL NOUS CONTACTER MON COMPTE
NOUS SUIVRE Facebook
NEWSLETTER OK
OK
Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'AinCinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain
Actualités

Imprimer Envoyer la fiche par email Partager sur facebook

          • "Avoir vingt ans dans les Aurès", de René Vautier

          • Pour Clap Maghreb, retour sur le Grand prix de la critique du Festival de Cannes 1972- Chef d'oeuvre

          • Jeudi 18 janvier à 19h [COMPLET]
          • Avoir vingt ans dans les Aurès de René Vautier, France, 1972, 96'. Avec Alexandre Arcady, Hamid Djellouli, Philippe Léotard.

            Séance en partenariat avec Clap Maghreb et l'Association Plan Large.

            Un groupe de Bretons réfractaires et pacifistes est envoyé en Algérie. Ces êtres confrontés aux horreurs de la guerre deviennent peu à peu des machines à tuer. L'un d'entre eux ne l'acceptera pas et désertera en emmenant avec lui un prisonnier du FLN qui devait être exécuté le lendemain.

             

            Critique du 23/06/2012
            Par Cécile Mury
            Avoir vingt ans dans les Aurès obtint le Prix de la critique à Cannes, en 1972, dans une ambiance de censure et de scandale. Ce film singulier est l'une des rares fictions à avoir osé aborder de front la guerre d'Algérie et, dix ans après les accords d'Evian, une douloureuse réflexion sur les responsabilités françaises. Documentariste et cinéaste engagé, René Vautier a recueilli des centaines de témoignages, qui constituent la matière première du film. L'histoire est simple, sobre, effroyable, présentée dans un style quasi documentaire. Une bande de jeunes appelés, Bretons antimilitaristes, cheveux et idées longs, se mue, sous les ordres d'un lieutenant, en escadron de la mort, violant, tuant, pillant.
            La dénonciation est féroce mais subtile : Vautier montre comment la souffrance, la peur et la logique de groupe, habilement utilisée par l'officier (Philippe Léotard, impressionnant), dépossèdent peu à peu chacun de ses valeurs personnelles. Dérangeant et bouleversant, ce film trop rare reste un brûlot.

            Sources : Allociné & Télérama

            (recherches iconographie et critiques par Noé Colin, stagiaire à la CPSA en décembre)

             

            Tarif adulte : 5 €. Pensez à réserver au 04 50 23 51 09 ou contact@letelepherique.org

          • "Avoir vingt ans dans les Aurès", de René Vautier
Avec le soutien de :
Soutiens
Mécènes
GroupamaFondation du Patrimoine
Suivre la Cinémathèque surFacebook

Recevoir la newsletter

OK

Le Téléphérique
12 bis Route d'Annecy
74290 Veyrier-du-Lac
04 50 23 51 09
contact@letelepherique.org

Mentions légales

Conditions générales de vente

Appels d'offres

Powered by diasite