Ma commande (0)
ACCUEIL NOUS CONTACTER MON COMPTE
NOUS SUIVRE Facebook
NEWSLETTER OK
OK
Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'AinCinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain

Films

Imprimer Envoyer la fiche par email Partager sur facebook

            • Construction du Sacré-Coeur à Chambéry

            • Réalisation :
            • Pierre JOMAIN
            • Date :
            • 1960 environ
            • Lieu(x) :
            • Chambéry (73)
            • Secteur(s) d'activité :
            • Religion
            • Descripteurs :
            • Architecture religieuse, Église, Construction de bâtiment, Démolition
            • Format :
            • 8mm
            • Coloration :
            • Couleur
            • Son :
            • Muet
            • Durée :
            • 00:09:03
            • Support(s) :
            • 0290--0006
            • Synopsis
            • L’église du Sacré-Coeur, située au n° 364 du faubourg Montmélian à Chambéry, fut construite de 1962 à 1964 par les frères de la communauté des Capucins implantée dans le couvent contigu depuis 1914 avec l’aide des paroissiens, sur une ancienne chapelle datant de 1932 devenue trop exiguë pour les besoins du culte dans le quartier.

              C’est le très aimé « Père Eugène » Moret-Chevillet (1911-1992), alors gardien de la fraternité des Capucins, qui en a été le concepteur, le principal artisan et le premier curé, avant de partir fonder en 1973 la communauté d’Emmaüs de La Motte Servolex.

              C’est l’architecte Pierre Jomain qui en a établi les plans. Ce dernier a réalisé un film suivant les étapes de la destruction de l’ancienne chapelle et de la construction de l’église ovale.

              La forme ovale de l’église, à peine perceptible depuis le parvis, est une volonté du Père Eugène pour accentuer la convivialité de la communauté paroissiale. La charpente métallique auto porteuse ne repose pas sur les murs qui ne constituent qu’une délimitation de l’espace, et non un appui. L’église ne comporte pas de clocher traditionnel, mais un campanile en poutrelles métalliques détaché du bâtiment lui-même. Les trois modestes cloches proviennent des fonderies Paccard, à Annecy. La partie centrale de l’église donnant sur le parvis est vitrée pour exprimer un message d’ouverture sur la ville et sur le monde.

              Cette église constitue un témoignage exceptionnel du patrimoine architectural et artistique religieux du XXème siècle en Savoie et grâce à ce film amateur de l’architecte Pierre Jomain, elle participe de la conservation de la mémoire du travail en Rhône-Alpes.
    Laissez un commentaire
    Nouveau commentaire
    Prénom (*)
    Nom (*)
    Email (*)
    Votre commentaire (*)
    Captcha (*)
    Avec le soutien de :
    Soutiens
    Mécènes
    GroupamaFondation du Patrimoine
    Suivre la Cinémathèque surFacebook

    Recevoir la newsletter

    OK

    Le Téléphérique
    12 bis Route d'Annecy
    74290 Veyrier-du-Lac
    04 50 23 51 09
    contact@letelepherique.org

    Mentions légales

    Conditions générales de vente

    Appels d'offres

    Powered by diasite